Climat annuel : influences spécifiques (part. 2 / 3)

Dans ce post je vais aborder un pan du "paysage énergétique" des Etats-Unis pour cette "année solaire" 2015.

L'aspect développé ici s'attache à définir le type d'enjeu auquel ils ont affaire cette année. Le fait que ce pays par ailleurs soit au premier plan d'un point de vue énergétique (ce qui les propulse à l'avant-scène) augmente la probabilité d'un événement plus retentissant, qu'il soit positif ou négatif.

Cet enjeu sera plus sensible à un moment particulier et notamment pendant le mois (énergétique) de septembre (c'est à dire du 7 septembre au 8 octobre) 2015.
Le potentiel d'un événement d'origine humaine devrait être plus élevé entre le 7 et le 20 septembre et entre le 4 et le 8 octobre. S'il est d'origine naturel, cela demeure en l'état actuel des connaissances plus indéterminé.


La carte des énergies annuelles place ce pays dans une situation où l'enjeu principal est en relation avec:
- Des événements liés à la religion, et ici on pourrait ajouter la religion du "visible", qui se voit, ou dont on parle, active ou sur-réactive. Les événements de ces derniers-mois concernant les incendies d'églises de communautés noires notamment sont un contexte plausible.
- Des risques de pertes en lien avec l'aspect de visibilité, de lumière...Il pourrait y avoir un problème avec les médias, par exemple, une sorte de black-out, d'interruption des services.
- Ces aspects de perte matérielle comme émotionnelle peuvent concerner une personne célèbre, et plus particulièrement une femme d'âge mûr.
- Ou encore on pourrait poser la question:qu'est-ce qui pourrait amener un obscurcissement, c'est la symbolique de cette année-ci pour ce pays, et plus particulièrement ce mois-là, avec de plus, un contexte annuel* relatif aux éruptions, aux journalistes, au personnel en uniforme etc...(*pour d'autres exemples, se référer à la fin d'article en italique dans ce lien)?...
Ces scénarios sont à remettre dans un contexte actuel que les autorités sont à même de connaître, et parfois d'anticiper.

On peut encore citer:
- Les contaminations, les épidémies (mais à cette époque de l'année ceci est assez peu plausible), en lien avec des élevages, l'industrie pétrolière et nucléaire.

Enfin, ne pas oublier l'ambiance annuelle générale relative aux morsures d'animaux eu égard aux attaques plus élevées de requins cette année-ci (réf. article ici), mais aussi de procès, ou encore de crises de boisson.


Commentaires

  1. excellente suite d'articles sur ces énergies qui nous gouvernent. Bravo pour cette analyse toute en finesse ! Ajourd'hui encore on peut relever des informations mettant en jeu les USA et les médias (risque de pertes en lien avec la visibilité : deux journalistes abattus en direct pendant une interview - ça ne s'invente pas !). Il y a aussi des événements "en stock" pour septembre en effet... wait and see

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire