De l'art d'interpréter





Voici un bref exemple de la complexité et de l'ingéniosité du système des "Ba Zi", encore appelé "les Quatre piliers de la destinée". J'ai trouvé cet exemple intéressant, car il illustre à la fois une notion-clé de l'énergétique chinoise, et la symbolique propre à chaque pilier, qui amène à la précision dans l'interprétation!

Il s'agit d'Antonio de Oliveira Salazar, né le 28/04/1889 au Portugal.
Traduit en "énergies" selon cette méthode:




La Force
Un aspect qu'il est important de garder à l'esprit, en énergétique chinoise est la force d'un élément. Car, en effet, de celle-ci seront définies les interactions entre les éléments (référence aux "5 éléments": bois, feu; terre; métal et eau) d'une part.
D'autre part, ce que celui-ci représente sera d'autant plus prégnant dans la destinée de la personne, si sa force est importante.
Pour revenir à notre exemple assez démonstratif, il est, dans l'astrologie chinoise une notion dénommée "Xing" traduite par "Peine, pénalité, torture", et qui, comme son nom le précise est de nature à pénaliser...
Celle-ci peut cependant prendre plusieurs formes, et, dans cette classification, nous nous arrêterons sur le type appelé "Po", ou "Destruction", expliquée en ces termes:
"Les formations de destruction ont un effet néfaste sur la personne qui se sent, lorsque cela se produit, comme acculée. Il ne semble pas y avoir dans ce type de situation le moindre choix."
Encore dans notre cas faut-il situer qui elle cible! C'est ce qui va nous amener à la symbolique des piliers dans les Ba Zi...

Mais avant précisons que cette pénalité ici est représentée par "Chou" ("Buffle" dans le système zooaire chinois) et "Chen", le "Dragon". Et que leur élément commun est la Terre.
Dans cette matrice énergétique, il n'y a quasiment que de la terre! Les piliers de l'année et du mois sont exclusivement terre, et la branche terrestre du jour est à nouveau terre (réf.tableau)....
Cette pénalité est donc fortement ancrée, visible, sensible....Nous allons voir maintenant pour qui!


Symbolique des piliers
La temporalité en énergétique chinoise est définie.
Ainsi, un jour ne peut exister si un mois le précède, et à fortiori une année. Ainsi, l'année représentera le cadre extérieur le plus distant d'une personne et traduira les origines familiales par exemple, ou encore les personnes avec qui il a peu de rapport.
Le mois se rapproche du jour et définit la cadre dans lequel le sujet, jeune, va grandir, puis, plus tard le milieu professionnel (entre autres, la liste ne pouvant être exhaustive ici)....
Le jour le représente; quant à l'heure, c'est l'aspect le plus intime, et aussi ses productions, ce qu'il laissera.

Revenons à cet exemple: la pénalité se joue entre la sphère "professionnelle" et les personnes lointaines, que ce personnage ne connaît pas: en l'occurrence, lui-même étant proche du pouvoir, celles qui sont le plus éloignées du pouvoir représentent essentiellement pour lui, ici le peuple gouverné...

C'est bien par les outils législatifs (pilier du mois) qu'il a lui-même mis en place cette dictature*.
Dernier point qui ajoute un peu de sel. Cette pénalité a le désavantage d'être sans cesse activée...donc très active, non "dormante" ni "latente".
Car, détail technique, dans le thème, il y a un élément  qui active cette pénalité: la "branche terrestre" Xu (Chien). Et où est placée la branche "Xu"?...Dans le pilier du Jour, qui n'est autre que la représentation du sujet lui-même....

Résultat dans la réalité: 36 ans de dictature!

*"Il s'engage dans la rédaction d'une nouvelle constitution taillée sur mesure pour ses ambitions et met en place une police politique [...]
Au plan social, la loi déclare les grèves illégales et les syndicats (de corporations et de patrons) n'ont le droit d'exister que s'ils sont contrôlés par l'Etat [...].
Les libertés publiques, de leur côté, sont supprimées, la presse fait l'objet d'une censure préalable des pouvoirs publics tandis que des tribunaux spéciaux sont mis en place pour juger expéditivement tous les fâcheux qui sont arrêtés par la toute nouvelle police politique."


Commentaires